LE TRISKEL CELTIQUE              Saint Genis Pouilly Bienvenue au pays
LE TRISKEL CELTIQUE              Saint Genis Pouilly                                                                                           Bienvenue au pays

HYMNE NATIONAL BRETON

 

Broz goz ma zadou

Vieux pays de mes péres

 

Ni, Breiziz a galon, Karomp hon gwir Vro !

Brudet eo an Arvor dre ar bed tro-dro.

Dispont kreiz ar brezel, hom zadou ken mad

A skuillaz eviti o gwad.

 

Nous, Bretons de coeur, aimons notre vrai pays !

Renommée est l'Armorique à travers le monde, d'un bout à l'autre.

Sans peur au milieu de la mélée, nos péres si vaillants

ont répandu pour elle leur sang.

 

Diskan.

O ma Mam-Vro ! Me gar ma Bro.

Tra ma vo mor ' vel mur 'n he zro

Ra vezo digabestr ma Bro !

Ra vezo digabestr ma BRO !

 

Refrain.

O ma mére-patrie ! J'aime mon pays.

Tant que la mer l'enveloppera comme d'un rempart,

Puisse-t-il porter le front libre, mon pays !

 

Breiz, douar ar Zent coz, douar ar Varzed,

N'eus bro all a garen kement 'barz ar bed.

Pob menez, pob traouien d'am c'halon zo ker :

Enne kousk meur a Vreizad ter.

 

Bretagne, terre des vIeux saints, terre des bardes,

Il n'y a pas de pays que j'aime autant au monde.

Pas une de ses montagnes, pas une de ses vallées qui ne soit chére à mon coeur:

Elles recouvrent le sommeil de plus d'un Breton indompté !

 

Ar Vretoned a zo tud kaled ha Krenv ;

N'eus pobl ken kalonek a-zindan an env.

Gwerz trist, zon dudius a iwan eno.

O pegent kaer ec'h out, ma bro !

 

Les bretons sont une race dure et forte ;

Il n'y a pas de peuple plus courageux sous le ciel.

Chez eux poussent les complaintes tristes et les chansons melodieuses 

Oh ! que tu es beau, mon pays !

 

Mar d'eo bet trec'het Breiz er brezelliou braz,

He iez a zo bepred ken beo ha biskoaz ;

He c'halon birvidik a lamm c'hoaz 'n he c'hreiz

Dihumet out brema, ma Breiz !

 

Si la Bretagne a été vaincue dans les grandes guerres.

Sa langue est toujours aussi vivante que jamais ;

Son coeur impétieux bondit encore dans sa poitrine.

Reveillée, tu l'es désormais, ô ma Bretagne !

 

JAFFRENNOU-TALDIR

 

 

Ces strophes dont l'auteur, pour les paroles comme pour la musique, s'est inspiré d'un chant Gallois, ont été promues au rang  d'hymne national par les Bretons d'aujourd'hui: Il n'est guére de cérémonie privée ou publique où on ne les entonnes en choeur avant de séparer.

Nous les publions à ce titre et aussi pour que la langue bretonne fasse entendre ici quelques-uns de ses accents.

 

 

 

 

 

Nous vous conseillons fortement la reservation pour pouvoir déguster nos spécialités en toute sérénité

 

Et pour tout vous dire les choix sont difficiles à faire donc le conseil que nous vous donnons est de "revenir"

 

Vous pouvez nous appeler au:

04.50.41.62.43

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Questions et réservations

Nouveautés

Désormais aussi sur Internet
Trouvez maintenant sur Internet tout ce que vous devez savoir sur LE TRISKEL CELTIQUE et sur notre offre.


Tous les messages

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© LE TRISKEL CELTIQUE

Site créé avec 1&1 MyWebsite.